Un congrès de l’Enseignement Catholique mondial : Une occasion unique de rencontres et de partage !

Dans un monde de plus en plus individuel, l’enseignant, le directeur, l’éducateur se sent souvent seul, face à sa classe, ses élèves, leurs parents, ses collègues,.. Il en perdrait l’idée que dans l’enseignement catholique il y a un projet qui rassemble, au-delà des individualités. Ce projet est mis en œuvre au mieux au sein de chaque établissement, de chaque école, comme au sein de chaque classe. Chaque cours devrait en être le témoignage.

Mais l’école catholique c’est aussi une réalité qui dépasse les frontières. Rien qu’en Europe, ce sont 29 organisations, nationales ou régionales, représentatives de l’enseignement catholique, issues de 27 pays, qui travaillent ensemble au sein du CEEC (Comité Européen pour l’Enseignement Catholique). Rien qu’en Europe, ce sont plus de 8 millions et demi d’élèves qui fréquentent l’enseignement catholique.

Mais cette réalité dépasse aussi les limites continentales. Au sein de l’OIEC (Office International de l’Enseignement Catholique), ce sont plus de cent pays qui organisent de l’enseignement catholique dans le monde pour plus de 46 millions d’élèves !

Tous les quatre ans, un moment de partage et d’échange est organisé sous la forme d’un congrès de l’OIEC. En 2019, ce congrès se déroulera à New York du 5 au 8 juin prochains. La thématique générale qui est aussi le titre de ce congrès « Eduquer à l’humanisme solidaire pour construire une « civilisation de l’amour ». Les écoles catholiques s’engagent », ne laisse pas de doute sur l’ambition de ce rassemblement.

 Ce sera une occasion unique de rencontrer des collègues venus d’Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie, des Amériques, ou tout simplement des voisins européens encore inconnus.

Ce sera une opportunité pour prendre un peu de temps afin de remettre en perspective notre pratique et les grandes références qui les animent et les fondent.

Enfin, ce sera également un moment pour recevoir et méditer l’adresse que le pape François fera à l’attention des congressistes, avant la clôture du congrès dans la salle de l’Assemblé générale de l’Organisation des Nations Unies. Ce lieu sera comme une métaphore de l’étymologie de catholique , qui renvoie à la vocation d'universalité.

Venez nous rejoindre à ce congrès de New York du 5 au 8 juin prochain, une occasion d’ouverture sur l’horizon, peut-être unique dans une carrière !

 

Guy Selderslagh

Secrétaire Général du CEEC (Comité Européen pour l’Enseignement Catholique)

Représentant l’Europe au sein de l’OIEC (Office International de l’Enseignement Catholique)